Sans toi voyage est un poème faisant l’éloge du voyage personnifié. Il traduit l’euphorie et le bien-être qu’on ressent particulièrement lorsqu’on se trouve au cours d’un voyage de découverte ou de plaisance. Naomi Esther Bourakou est une jeune auteur aimant le voyage.

Quand nul ne s’y intéresse
Voyage n’est plus voyage
Il est admiré grâce au ravissement de l’œil
C’est lui qui nourrit l’esprit
C’est son existence qui remplit des papiers.

Ô voyage!
Secret de ceux dont la culture ne boitte
Il laisse le raisonnement sans limite
Et la pensée qui brille dans le noir
Comme le scintillement des lucioles.

Son essence est remplie de spectacles
Qui enrichissent les souvenirs
Spectacles à écrire
En hyperbole ou en périphrase !
Que sais-je encore ?

Voyage par mer, voyage par bateau ?
Nul n’est important que d’admirer
D’éternelles créatures divines :
Montagnes, vallées, forêts…
Grâce au voyage réel et au voyage virtuel.

Le voyage te montre
De pléthoriques beautés artificielles
Immeubles, gratte-ciel, ponts …
A travers l’électronique ou par l’automobile,
Cela ne laisse pas sans ébahissement.
La beauté du voyage ne cesse d’être la même.

Voyage à travers l’électronique
L’image projetée ne cesse d’être attirante
C’est le voyage virtuel
Voyage à pied en réalité,
Tout ce que tu vois, tu peux l’interpréter.

Sans toi voyage n’est plus voyage
Sans voyage, tu as l’esprit entre les jambes.

Naomi Esther Bourakou

Hits: 39