Comment concevoir la notion de “virtualité” à côté de celle des “réalités” attachée au “voyage”? Pour y répondre, il faudrait répondre également à une série de questions relatives aux concepts qui y sont attachés. Les notions de “virtualité” et de “réalités”, appliquée au “voyage”, révèle une dimension à la fois théorique et pratique du voyage. Les implications du voyage sont concrètes et abstraites, tangibles et intangibles, et aussi l’interconnectées entre tous ces termes.
Concevoir la notion de “virtualité” ainsi que celles de “réalités” et de “voyage”, se trouve bien au carrefour d’une toile de terminologies: la réalité pratique, la pratique réelle, la réalité virtuelle et la pratique virtuelle. Tous ces termes comportent une signification profonde et avec un contenu thématique très pratique autour de la notion de voyage.

Pour bien concevoir la notion de “virtualité” ainsi que celles de “réalités” et de “voyage”, Eclairmonde publie des contenus variés, dont nombreuses définitions se réfèrent justement aux supports existants, aussi bien dans les ouvrages matériels qu’en ligne.
Qu’est-ce qu’une réalité, une réalité pratique et une pratique réelle dans le cadre du voyage?

Pour le dictionnaire Larousse, la réalité:
• « C’est le caractère de ce qui est réel, de ce qui existe effectivement. » Comme exemple, cette source stipule que l’on peut douter de la réalité d’un fait, c’est –à-dire de son existence.
• c’est aussi ce qui existe en fait, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif. On parle du fait que la réalité dépasse la fiction, car la conscience matérialiste humaine apprécie mieux ce qui est réel parce que l’on peut le toucher, le sentir, le voir de ses yeux pour en être plus sûr. Mais lorsqu’il en vient uniquement à se borner à l’imaginer ou l’idéaliser, sans entrer en possession réelle avec la réalité, l’intérêt de l’être humain s’étiole très souvent ou diminue très souvent ou avec le temps.
• La réalité c’est en fin la vie réelle, c’est-à-dire la vie telle qu’elle est, par opposition aux désirs, aux illusions, donc ce qu’elle peut ne pas être. Alors le dictionnaire Larousse de recommande de « regarder la réalité en face », par exemple.
La réalité c’est la chose réelle, le fait réel en termes de difficultés. Par exemple : « Être confronté à de dures réalités », pour parler des dures difficultés qu’on n’arrive pas à contourner.
Pour le Dictionnaire en ligne Wikipédia, « la réalité est un ensemble de phénomènes considérés comme existant effectivement. Ce concept désigne donc ce qui est physique, concret, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif. Si son usage est initialement philosophique, particulièrement dans sa branche ontologique, il a intégré le langage courant et donné lieu à des usages spécifiques, notamment en science. »

• Cette définition montre que ce qui est réel, c’est ce qui existe bel et bien, tant qu’on peut le toucher, le palper, le connaître aussi visuellement, parce que c’est physique, concret. Le voyage réel peut être considéré comme la manière de faire pour atteindre un lieu par rapport à un autre, appelé autrement le déplacement géographique. Vu de cette façon, le voyage peut concerner indifféremment l’homme, l’animal ou la pensée. C’est en ce sens que le voyage devient un fait du monde physique, psychique ou social.

Le voyage est une thématique entière qui a favorisé le développement du tourisme, pour se déplacer à des fins de relaxe, de détente, ou de plaisir uniquement. Et le voyage touristique est abordé est un volet important, par ses liens avec le développement des réalités qui lui sont attachées comme la connaissance et la découverte de l’environnement ou l’écosystème du voyage. Toutes questions qui touchent au phénomène du tourisme intéresse notre site et peut faire l’objet de publication d’articles, sans donner la prétention d’assurer l’organisation ou les services touristiques. Mais nous pouvons apporter sur notre site les informations qui concernent les réalités du tourisme pour en informer le public en tant que magazine.
Ainsi parmi les réalités du voyage, nous abordons :
• les différentes idées que l’homme peut se faire du voyage réel (les astuces possibles pour préparer un voyage, pour réussir un voyage… ; la connaissance d’une destination à des fins touristiques ou de travail stratégique ou thématique; les témoignages qui peuvent édifier l’intelligence et la sagesse des voyageurs de la part d’autres voyageurs).
• les gastronomies relatives au voyage, car vous savez tous que le manger et le boire font partie des éléments importants d’un voyage réussi ;
• les visites guidées ;
• le guide du voyageur ;
• l’écotourisme et la biodiversité ;
• le voyage en lien avec la santé ou la santé en lien avec son impact sur le voyage. Actuellement par exemple, le monde vit une situation dramatique en termes de sécurités du voyageur. Depuis décembre 2019, l’activité du voyage elle-même est mis en jeu, compromettant ainsi l’avenir du travail dans le secteur du voyage en général et du tourisme en particulier.
• Le transport et l’environnement sont deux secteurs inclus dans la problématique du voyage, soit une vision large du champ d’action thématique sur le voyage.
(Services en plein vol, la gastronomie exotique par rapport du lieu d’où l’on vient, les recettes ou tout ce qui pourrait attiser les envies gustatives, en tant que conseils pratiques pour meubler le voyage, car le voyage est également un moment particulier d’apprentissage).
La notion de la réalité ne s’applique pas seulement au voyage, mais aussi à tout ce qui est virtuel.
Qu’est-ce qu’une virtualité, une réalité virtuelle et une pratique virtuelle dans le cadre du voyage? Comment comprendre et concilier la réalité à la virtualité ?

En effet, concevoir la notion de “virtualité” à côté de celle des “réalités” attachée au “voyage” tient à la notion de voyage réel. Celui-ci comporte des réalités qui nous obligent de constater qu’il n’y a sous le ciel aucun voyageur qui ne s’intéresse à capturer tout ce qui fait l’objet de ses actes, de ses paroles et de ses conservations pour les garder sur une mémoire artificielle après le voyage.
Mais qu’est-ce que la virtualité et qu’est-ce qu’une réalité virtuelle?
Lorsque nous avons analysé le concept de réalité, le dictionnaire Wikipédia a rapporté que ce concept est opposé à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif.
Or ce qui est imaginé, pour ce dictionnaire, relève simplement de « la faculté de se représenter ou de former des images à travers l’esprit à partir d’éléments dérivés de perceptions sensorielles ou bien de façon abstraite ». C’est pourquoi, c’est dans le domaine des beaux-arts, de la littérature et des sciences que cette faculté assure la créativité, pour inventer, en quelque sorte, de nouvelles formes artistiques, de nouveaux styles littéraires, et de nouveaux concepts et de nouvelles théories de la connaissance. Autrement, si l’imagination n’est pas féconde, elle est sujette à l’incapacité de produire quelque chose.
L’imagination fait donc partie de la réalité virtuelle, en ce que la réalité virtuelle peut relever de la pensée, du rêve ou de la fiction. C’est pour cette raison qu’on parle de la science-fiction, de pensée fictive, etc.

La réalité virtuelle pourrait être définie comme cette réalité, telle que comprise plus haut, qui est virtuelle, c’est-à-dire qui désigne ce qui existe seulement en puissance, potentiellement, ou sans effet actuel, réel. Selon Wikipédia, le terme virtuel s’emploie souvent « pour signifier l’absence d’existence », ce qui s’apparente à l’imaginaire intangible.

Le virtuel qualifie ou désigne ce qui se passe dans un ordinateur ou sur Internet, autrement dit le « monde numérique ».
Pour le Larousse, la virtualité est le caractère de ce qui est virtuel. Cette définition retrouve le sens de Wikipédia, car pour le Larousse, « ce ne sont que des virtualités », donc non des réalités.

Apparu dans les années 1980, par opposition au « monde physique », le mot virtuel a pour synonyme : « immatériel » ou « dématérialisé ». Or il est démontré, à contrario que les infrastructures du réseau internet et les serveurs des centres de données exécutent non des requêtes fictives ou imaginaires, mais des requêtes lancées à partir des ordinateurs ou des smartphones qui existent bel et bien matériellement, fonctionnent, sont actionnés par des personnes physiques et consomment de l’électricité. Comment peut –on consentir à une telle acception ?

Tout ce qui est mis en ligne sur internet devient à partir de ce moment-là réel et correspondent à une réalité dite virtuelle (streaming, réseaux sociaux, GPS, courriels, consultations et mises à jour de sites internet, etc.).
La réalité virtuelle devient une notion qui est relative à la communication ou la transmission des données électriques réelles, transformées en visuel lumineux ou audio à partir et sur un ordinateur ou un téléphone (smartphone). On peut donc obtenir une réalité virtuelle lorsqu’elle est imprimée, visualisée, écoutée ou stockée. A ce sens-là, la réalité virtuelle devient une chose concrète.

C’est de ce point de vue également que la notion de voyage virtuel revêt ainsi toute son ascension et sa raison d’être à la fois sur le réseau mondial du web, en visualisant un film vidéo, en lisant un livre électronique, en écoutant une histoire, une musique et que sais-je encore ? Nous avons suffisamment publié d’articles sur le voyage virtuel afin d’amener l’internaute à s’approprier ce concept très important de notre site web, et qui fait le buzz et l’actualité sur le Web.
Nous vous invitons à litre notre article sur le voyage virtuel qui consiste a naviguer sur le World Wide Web pour réaliser un voyage fascinant et passionnant qui ne dit pas son nom !

La pratique virtuelle, elle, consiste d’abord à créer électroniquement ou numériquement les réalités virtuelles. Ensuite, elle consiste à consommer ou utiliser ces ressources créées sous forme de réalités virtuelles (photos, vidéo). Enfin, la pratique virtuelle consiste également en la simulation ou l’immersion dans une chose existante, à l’aide d’un dispositif de virtualisation (casque, manette électronique, jeux vidéo, etc.).

Le voyage réel et le voyage virtuel sont deux disciplines qui se rejoignent au carrefour des réalités virtuelles. C’est pourquoi également nous tenons à optimiser un site web de plus sur le concept du voyage?

Hits: 16