Voyager sur les ailes des technologies modernes paraît un grand défi, ainsi que voyager dans le temps et dans l’espace a toujours été un rêve pour tout être humain. Surtout à une époque présente comme la nôtre où l’on parle de plus en plus de la globalisation du monde et du village planétaire, la modernité ouvre la porte à voyager sur les ailes des technologies modernes.  Mais comment voyager sur les ailes des technologies modernes, en ce vingt-unième siècle?

Le voyage pour découvrir et connaître : un idéal à atteindre 

Le grand monde est devenu plus petit, interdépendant et plus relationnel du point de vue communicationnel. Et pourtant, on peut bien se demander s’il est possible pour tous les individus de réaliser physiquement des voyages à la découverte du monde, et surtout au moment où ils le désirent. En conséquence, si tous les individus ne peuvent pas effectuer les déplacements géographiques comme ils le voudraient (pour telles ou telles autres raisons), pourquoi donc ne pas « empocher autrement» la connaissance du même monde, en profitant de toutes autres modalités possibles, telles qu’en effectuant un voyager sur les ailes des technologies modernes?

Toute personne sur la terre voudrait atteindre l’idéal d’effectuer un voyage pour aller à travers le monde. Soit pour s’arrêter dans une partie du monde et retourner chez soi, soit pour aller de visite en visite dans plusieurs pays. Et lorsqu’on a un statut social qui l’autorise, la chose est encore plus aisée.

Cependant, il est aussi évident que pour les personnes sans ressources nécessaires, ou manquant de possibilités pour effectuer en temps réel un voyage, des alternatives peuvent permettre de satisfaire à cet élan voyageur pour découvrir ou connaître les réalités cachées à l’autre bout du monde.

En effet, à côté des voyages qu’assurent quotidiennement les compagnies, agences et opérateurs de tous bords, plusieurs alternatives s’offrent aux gens pour aller à la découverte du monde, notamment avec l’usage des technologies de l’information et de la communication.

En ce 21ème siècle, les technologies de l’information et de la communication ont tellement révolutionné les habitudes et développé les passions que nul ne voudrait rester en marge de ce qui se passe ailleurs dans le monde. On voudrait nécessairement vivre l’actualité ou la réalité des choses dont on entend parler (ou qu’on n’a jamais vues), de manière virtuelle, c’est-à-dire en live ou en différé à la radio, la télévision, sur internet ou en photo animée. Cela comble et distille un sentiment d’avoir soi-même vécu les choses comme si l’on se trouvait sur place. D’où le concept de réalité virtuelle. Cependant, certaines gens tiennent à se rendre carrément sur les lieux des événements, en effectuant les déplacements, autant que ce leur est possible. C’est la signification du voyage physique. Pourtant, ceci n’est pas non plus et toujours facile pour des personnes frappées d’insuffisance de ressources financières nécessaires, de se livrer à un tel exercice onéreux. Parfois, lorsque ces ressources sont disponibles pour certaines catégories de gens, le temps de mobilité réduit complique les possibilités de voyager physiquement et de façon permanente, pour aller à la découverte du monde.

Aussi, avant même d’aller en voyage, le voyageur a besoin de trouver, en ligne, les informations nécessaires sur son programme, et s’approprier les images des lieux, villes ou pays à visiter. Dès lors, l’offre d’un site web traitant du voyage virtuel en lien avec le voyage physique, aux côtés de bien d’autres qui n’ont pas toujours la même spécificité, reste une option bienvenue.

Le besoin de ressources virtuelles en ligne sur le concept du voyage

Eclairmonde est un site qui entend contribuer, à sa façon, à favoriser ce lien et satisfaire le besoin de ressources virtuelles en ligne au travers d’un site web.  Créer un site web devient alors une passion technique et culturelle pour les créateurs, basée sur le numérique, l’informatique et l’internet, tout comme le fait de naviguer sur un site web, devant son écran d’ordinateur, de téléphone ou de tablette pour le public. Ces deux seuls faits montrent si bien l’importance et tout l’intérêt que l’on éprouve pour la réalité virtuelle. Car plusieurs personnes surfent sur la toile pour se relaxer ou trouver une source d’informations utiles relatives à leurs besoins de voyage.

Au-delà, l’univers du voyage implique l’utilisation des réalités virtuelles, avant, pendant ou en dehors-même du voyage ou des déplacements de longues portées.

L’utilisation des réalités virtuelles avant, pendant et après le voyage

Avant le départ, les réalités virtuelles servent de préparation, axées sur le voyage, ses problématiques et les réalités de son environnement en tant qu’écosystème. Elles offrent un moyen important pour s’informer sur les modalités de voyage, et connaître l’endroit où l’on veut aller. Elles ont aussi la force de susciter l’envie et la motivation de se déplacer physiquement vers des lieux, villes ou horizons qu’on visualise. Ainsi elles servent d’appui à la découverte du monde. Le virtuel permet de surfer en ligne sur la toile du WEB (voyager sur les ailes des technologies modernes) pour trouver des informations sur un projet de voyage.

La tendance actuelle est de se servir des réalités virtuelles pour voyager sur les ailes des technologies modernes, en même temps que le voyage physique. Tout au long du voyage, des vidéos sur téléphone, un album numérique ou diapositive de photographies, une série de films intégrés en cabine, sur un ordinateur servent d’évasion. Toute sorte de projection en vol constitue également une ressource importante pour la détente, la relaxation, la motivation ou l’instruction des voyageurs. Elles sont donc un moyen d’accompagnement du voyageur physique qui se transforme en voyageur virtuel. Aussi, le voyageur s’immerge dans un masque de réalités virtuelles, transporté dans une autre dimension du monde. Et, comme dans tout voyage réel, l’évasion peut plonger l’individu dans un sommeil profond.

Lorsqu’il s’agit de trouver des informations relatives au voyage physique, le voyage en ligne devient une réalité de voyager sur les ailes des technologies modernes. Il y a une corrélation indéniable entre les deux, l’un parvenant à déterminer l’autre. On peut alors voir l’internaute s’orienter à prendre une décision de mettre à jour son projet de voyage.

Le retour d’un voyage physique permet de publier sur un site Web des contenus essentiellement virtuels, mais basés sur le réel, le vécu : la photographie, la vidéo, et bien d’autres supports visuels. L’éco-tourisme lié à l’environnement permet ainsi d’aller à la rencontre des curiosités réelles du monde grâce à un voyage réellement effectué. Le voyageur peut élaborer un recueil de virtualités et souvenirs rassemblés après un tour quelque part dans le monde. Même lorsque ces souvenirs prennent la forme de textes, l’utilisation de l’outil informatique virtualise le traitement et la diffusion des écrits, d’images obtenus, de podcast (technologie de diffusion audio et vidéo sur internet), sous forme de carnet de voyage.

Le monde est petit ! Peut-on entendre dire! », et grâce au WEB on peut voyager sur les ailes des technologies modernes.

Hits: 6