L’innovation sauve des vies, selon OXFAM-QUEBEC. Rassurez-vous, c’est le sens de l’intérêt agissant que porte cette organisation non gouvernementale basée au Québec. Comme à l’accoutumée de son rôle bienveillant, la Coordonnatrice humanitaire d’Oxfam Québec adresse sa gratitude aux différents donateurs et donatrices de l’organisation. Il s’agit de rappeler l’importance que représentent le don et son impact sur le terrain communautaire. Nous répercutons ici l’écho de cette réflexion.

L’importance du don et de l’eau potable pour tous

L’exercice de la libéralité est un acte de générosité qui permet concrètement de réaliser des projets de solidarité internationale. Dans l’une de ces lettres d’octobre 2022, Madame Céline FURI souligne l’importance de l’eau dans la prévention des maladies. Mais surtout, elle présente souligne l’innovation technologique dans l’aide administrée par Oxfam Québec aux communautés en besoin d’eau potable à travers le monde. Cette lettre est intitulée : « QUAND L’INNOVATION SAUVE DES VIES ».

La crise sanitaire du Coronavirus a mis en lumière et même accentué le rôle essentiel de l’eau dans la prévention des maladies. L’on ne saurait imaginer d’avoir vécu ces dernières années sans eau pour nous laver les mains en raison de cette pandémie.

Conséquences du manque d’eau potable: chez les jeunes filles.

Evidemment, « une eau pure et propre constitue toujours le besoin humain le plus urgent et vital». Pourtant, comme nous le savons, sur la planète, plusieurs personnes ne bénéficient pas d’eau potable chez elles. Soit 2.6 milliards d’humains, une population très immense exposée aux conséquences multiples et dangereuses de cette inégalité. Ces populations connaissent des maladies telles que la diarrhée et le choléra, simplement par manque d’eau potable et d’assainissement.  

Chaque année, ces maladies tuent autant d’êtres humains, au même titre que d’autres formes de violence, y compris la guerre. Par exemple, plus de 1000 enfants  de moins de cinq ans, selon Oxfam-Québec, en meurent chaque année. Aussi, le manque d’eau condamne-t-il les jeunes filles d’aller chercher de l’eau  à des kilomètres de chez eux. Dans certains cas, même les toutes petites filles sont soumises à cette pénible besogne. Et cette situation compromet énormément le temps d’aller à l’école.  A cause du manque d’un simple robinet d’eau potable près de chez elles, comme le relève Madame la Coordonnatrice humanitaire, les jeunes filles ne peuvent réussir à l’école.

L’innovation pour sauver des vies: quelles technologies?

Afin que  l’innovation sauve des vies, Oxfam-Québec a œuvré pour:

  • mettre en place  des unités de désalinisation d’eaux en Somalie et au Yémen. Grâce aux systèmes solaires de filtrage, Oxfam fournit  de l’eau douce potable à environ 15 000 personnes au sein des communautés ;
  • fournir des bidons filtrants, dans les régions inaccessibles par route. Dans ces régions, en cas d’urgence, il est impossible de transporter de l’eau par camion-citerne directement vers les populations. Alors, les filtres d’eau d’Oxfam servent de jerricanes à pompe intégrée. Cette technologie transforme aisément l’eau la plus sale en eau potable, ce qui sauve de nombreuses vies en zones reculées ;
  • installer des systèmes de traitement et de purification des eaux souterraines sans électricité ni produits chimiques. Ces systèmes produisant 1200 litres d’eau propre par heure, ce qui est une capacité nettement satisfaisante au manque d’eau pour environ 500 personnes par jour.

Appel à don de solidarité

Ainsi, l’innovation sauve. Grâce à l’action généreuse de nombreux donateurs et donatrices, Oxfam innove rend l’eau accessible à des populations en détresse. Dans des conditions parfois difficiles, Oxfam construit « chaque année des centaines de pompes à énergie solaire et distribue des citernes et des filtres », indique la Coordonnatrice d’Oxfam Québec. Pour cela, Madame Céline FURI appelle à poursuivre l’élan d’appui habituel en dons. L’objectif reste celui de permettre  « à des communautés de recevoir de l’eau, à des femmes et des filles de reprendre leur pouvoir sur leur vie ».

Voilà comment la générosité des donateurs et donatrices d’Oxfam change des vies. C’est toujours au nom de celles et ceux qui en sont les bénéficiaires qu’Oxfam-Québec formule à tous les contributeurs et contributrices ses infinis et chaleureux remerciements. Mettons-nous donc tous en marche pour apporter, tant soit peu, notre don à cette bonne œuvre caritative de solidarité.

C’EST LE TEMPS DE DONNER

Vues : 2