Le phénomène de tarifications à double vitesse sur certaines routes du monde constitue un casse-tête pour le commun des mortels. Comment  justifier la divergence des tarifications de transport entre deux villes de même distance?

 

Un prix à l’aller et un autre au retour

Le phénomène de tarifications à double vitesse sur certaines routes du monde constitue un casse-tête pour le commun des mortels. Par exemple, entre Pointe-Noire (dans le département du Kouilou) et Mouyondzi  (dans le département de la Bouenza) et vice versa, le prix à payer pour effectuer le voyage est soumis parfois aux caprices des transporteurs.

Des témoins ont rapporté que, lorsqu’un véhicule circule de Pointe-Noire à Mouyondzi, le voyageur est sommé de payer 5000 FCFA. Au contraire, lorsqu’il part de Mouyondzi  à  Pointe-Noire, une coquette somme de 10.000 FCFA doit être versée pour la même distance, soit une différence de 5000 FCFA.

Une réponse à la folie!

Un voyageur vécut cette tarification à double vitesse. Il a bien voulu comprendre pourquoi ce phénomène. Mais le transporteur l’a regardé fixement en crispant le front. Par un ton ironique, le transporteur répondit: “et toi-même, peux-tu m’expliquer pourquoi de lundi à samedi on compte six (6) jours, tandis que de samedi à lundi, on ne compte que trois jours !… “.

Le voyageur fut étonné et visiblement confus. Ravisé, il dut simplement s’acquitter montant exigé du billet de voyage retour à savoir: dix mille (10.000) francs CFA, au lieu de 5.000 francs CFA, comme à l’aller.

C’est parfois compliqué de vivre certaines réalités de voyage, lorsqu’on est soumis aux caprices des transporteurs véreux qui imposent des tarifications à double vitesse sur certaines routes du monde !

Hits: 1